Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Venez poser vos questions et faire vos remarques sur le jeu.
Avatar du membre
Glorfindel
Traqueur d'auteurs
Messages : 3091
Enregistré le : lun. 25 août 2014 18:16
Localisation : Isarien

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Glorfindel » jeu. 5 déc. 2019 05:23

Chaque matériau possède naturellement une résistance à la magie d'enchantement.
Des opérations de raffinage par un alchimiste ou de "je ne sais plus quoi" d'un mage permet de faire baisser progressivement cette résistance jusqu'à 0, où il devient possible de l'utiliser pour un enchantement.
Je récupérerai le bouquin de magie ce week-end à la maison et t'enverrai l'extrait qui en parle.
Le seul bon terrien est un terrien mort, et encore, généralement, il pue
Vieux proverbe Xeno
hubert
Chasseur de Chimères
Messages : 16
Enregistré le : mer. 3 mai 2017 17:50
Localisation : Amiens

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par hubert » dim. 8 déc. 2019 02:20

Si je puis me permettre un élément assez important me semble absent.

Les points de Seuil utilisé pour lesdits enchantements !

Si mon souvenir est bon, il en faut 1 pour Permanence puis 1 supplémentaire pour chaque écaille. Donc un objet type flèche +7 coûte 8 points de seuil au haut-rêvant.

Pour moi ça impacte énormément le prix, parce que pour récupérer 8 points faut y aller quand même. Cela sans prendre en compte qu'en plus durant cette période le haut-rêvant aura 8 poins de rêve en moins, ce qui est énorme !
Avatar du membre
Glorfindel
Traqueur d'auteurs
Messages : 3091
Enregistré le : lun. 25 août 2014 18:16
Localisation : Isarien

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Glorfindel » dim. 8 déc. 2019 05:38

Cà, c'est spécifique à la mécanique du jeu, que je ne connais pas, donc je ne peux rien dire.

Je ne me suis occupé que de temps passé, de revenu, et de dépenses en matière première (temps de traversée, temps de fabrication, coût MOD, charge MOI, Coûts matière et 30% de marge brute ... :twisted: :twisted: :twisted: )

:D
Le seul bon terrien est un terrien mort, et encore, généralement, il pue
Vieux proverbe Xeno
Avatar du membre
Athanor Nephryte
Chasseur de Chimères
Messages : 735
Enregistré le : mer. 11 nov. 2015 22:09
Localisation : Sud-Est

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Athanor Nephryte » dim. 8 déc. 2019 12:32

hubert a écrit :
dim. 8 déc. 2019 02:20
Si je puis me permettre un élément assez important me semble absent.

Les points de Seuil utilisé pour lesdits enchantements !

Si mon souvenir est bon, il en faut 1 pour Permanence puis 1 supplémentaire pour chaque écaille. Donc un objet type flèche +7 coûte 8 points de seuil au haut-rêvant.

Pour moi ça impacte énormément le prix, parce que pour récupérer 8 points faut y aller quand même. Cela sans prendre en compte qu'en plus durant cette période le haut-rêvant aura 8 poins de rêve en moins, ce qui est énorme !
Mon cher hubert, non seulement tu peux te permettre, mais en plus tu as parfaitement raison. J'avais bien en tête les points de Seuil que cela coûte au haut-rêvant (qu'il devra récupérer en allant combattre des dragons !). C'est pourquoi, dès la 3ème écaille, j'ai ajouté 2PO par écaille supplémentaire au lieu d'une. Mais peut-être n'est-ce pas encore assez cher payé ! Je vois que tu es membre du Syndicat des Mages Réunis et que tu réclames un réajustement des prix !! Comme Glorfindel tu veux toi aussi une marge de 30% supplémentaire ?!

La flèche +7 à 14 PO, tu la mettrais à combien pour ne pas menacer de faire grève ?! :D
" Rêve de Dragon, c'est comment faire avec ce qu'on a quand on a peu. " (Le Grümph)
hubert
Chasseur de Chimères
Messages : 16
Enregistré le : mer. 3 mai 2017 17:50
Localisation : Amiens

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par hubert » dim. 8 déc. 2019 15:37

Je n'avais pas fait attention que les points de seuil entraient déjà dans ton calcul du prix. Du coup je me retrouve au cœur d'un sujet bien épineux ^^

Selon moi, il est, tout comme l'a très justement souligné Glorfindel, nécessaire de définir la "somme" à gagner pour manger/vivre 1 journée. (A ma table nous procédons toujours de cette manière, ainsi il nous est plus facile de fixer des prix sur les choses peu communes)

Donc penchons nous sur les info que nous offre le livre de règle de la 2nd édition et sa table des prix page 32 :
Dans la catégorie : "Sustentation", on peut lire :
- Provisions non cuites : 1 Sust ; 1 Denier
- Provisions cuites : 2 Sust ; 2 Deniers
- Repas moyen à l'auberge (sans boisson) : 1 sust ; 3 derniers

Sachant qu'une personne "moyenne" aura 10 en taille, elle à donc 3 points de sustentation.
Tout comme on nous l'explique page 39, le nombre de point de sustentation est usuellement ce qu'un personnage mange par repas ou doit manger au minimum par jour pour "survivre".
Soit : un personnage avec 3 de sust, doit manger 3 points par jour pour "survivre" ou 3 points par repas pour "vivre normalement".
Bon on pourrait faire un sacrée débat sur le fait de savoir si il faut faire 2 ou 3 repas par jour (surtout dans un monde médiéval fantastique). Personnellement, je vais partir sur 3 repas.
Donc pour "vivre normalement", une personne "moyenne" consomme 9 points de sustentation par jour.

Maintenant qu'on à toutes ces infos, on peut les faire rentrer en corrélation (Yeah !)
En partant du principe que la personne achète des "Provisions non cuites" qu'il peut cuisiner lui même une fois chez lui, il doit dépenser 9 Derniers par jour pour se nourrir. La bière/vin étant à 1 denier, je pense que l'on peut se permettre d'arrondir le tout à 10 deniers.

En résumé on peut déduire que pour vivre 1 journée :
- Une personne mangeant "normalement" dépense 10 deniers
- Un mendiant pour "survivre" dépense 3 deniers

On nous explique page 30 qu'il existe des pièces de bronze possédant une valeur de 10 deniers. Et que 10 pièces de bronze valent 1 pièce d'argent (1 Sol)

Bien sûr ces calculs ne valent que pour une personne seule. De plus ils ne prennent en compte que la sustentation, par l'entretien des biens matériel de la personne (maison, habits, etc)

Mais je pense qu'on peut accepter l'idée qu'une personne au bas de l'échelle avec un métier peu gratifiant (métier à définir, mais je ne mets pas le doigt dans cet engrenage là :p) gagne en moyenne 15 deniers par jour (10 pour manger et 5 pour le reste). J'avoue que l'on pourrait débattre un moment de la somme et du métier mais je laisse à d'autre le plaisir de ce débat ^^

Maintenant que l'on a posé certaine base, on peut revenir sur le sujet qui nous intéresse, à savoir comment nous "pauvre" haut-rêvant de narcos allons vivre de la vente de nos enchantements !

Une nouvelle question se pose (et elle me paraît bien ardu), à quelle fréquence estime t'on la récupération des points de seuil ? 1 par jour ? 1 par semaine ? 1 par mois ? (je n'irais pas au delà, sinon je pense qu'on peut mettre la clé sous la porte avec le 1er objet enchanté...)

Afin de pouvoir répondre à cette question, je vais me permettre d'utiliser ton tableau en partant sur l'idée de la pose d'UNE écaille d'efficacité sur un objet, soit : 1 écaille d'efficacité = prix de base + 3 PO (Le prix de base étant 3po si j'ai bien suivi)

L'enchantement d'un objet magique pour la pose d'une écaille nécessite la perte de 2 points de seuil (1 pour permanence et 1 pour l'écaille).

Avec ceci partons du principe que nous n'enchantons qu'un seul objet par mois. Et qu'aucun autre service ne nous fera gagner d'argent pour ce dit mois. (les temps sont durs, comme les œufs)

Partons du principe (irréaliste selon mon avis) que nous regagnons 1 points de seuil tout les jours.
A la fin du mois, nous aurons donc :
- récupérer tout nos points
- gagné 6 po

Ces 6 po doivent être répartie sur les 28 jours du mois, vu qu'il s'agit de notre seul source de revenue.
En gardant la même logique que précédemment, que nous avons une taille moyenne de 10 et avons donc 3 points de sustentation.

Nous dépensons donc 10 deniers par jour, multiplié par 28, ce qui donne 10x28 : 280 au mois.
Ce qui nous donne une dépense de 2.8 Sols. Sachant que 10 sols valent 1po.
il nous reste donc 5,72po, la marge est donc PLUS que confortable

D'autant que récupérant 1 point de seuil par jour, nous pouvons enchanter à foison sans trop de soucis, faisant de nous un haut-rêvant riche.

Dans le cas, ou l'on ne regagnerais qu'un point de seuil par semaine (ce qui d'un avis personnel me paraît généreux, mais acceptable).
En suivant l'exemple précédant, nous restons dans une marge plus que confortable. Avec la possibilité d'enchanter deux objets magiques différents avec 1 écaille, ou selon ton tableau un objet avec 3 écailles pour un gain de 9po moins 280 deniers pour un gain total de 8.72po. On peut donc dire que la vie est belle.

Le dernier cas étant celui ou l'on ne récupérerait que 1 point de seuil par mois.
Dans ce cas, même l'enchantement d'un objet pour la pose de 1 écaille devient plus problématique, car à la fin du mois nous accuserons la perte sèche de 1 point de seuil. Auquel cas, si nous souhaitons revenir à notre seuil max, il faudra patienter 2 mois, ceci en partant du principe que nous ne précèderons à aucun enchantement lors du 2ème mois.
Le calcul est facile, 280*2 = 560 deniers moins nos 6po de gains, nous restons donc avec 5,44po de "libre" pour 2 deux mois. Ce qui reste très confortable.


Maintenant que nous avons établi combien nous gagnons par mois, je pense pouvoir dire que nous pétons dans la soie, car avec plus de 5po par mois de bénéfice (dans le pire des cas), nous sommes richissime.

Bien sûr, les enchantements ne sont pas la pour le tout venant. Mais il pourrait être utile de définir combien gagner un aventurier afin de savoir à quel fréquence il pourrait aller se faire enchanter son équipement.

De plus il faut ajouter les gains due aux différents autres services que l'on peut offrir.

Donc à mon avis, tu pourrais légèrement diminuer tes prix. Oui, je le clame haut et fort ! Nous gagnons trop !

Navré pour le pavé, mais j'espère que mes élucubrations t'aurons apporté quelques éclaircissements :)

Edit :
Dans la liste des services que peut proposer un haut-rêvant de narcos, il me paraît indispensable de rajouter l'enchantement de potion de soin. Objet que les aventuriers adorent consommer en grande quantité :D
Avatar du membre
Papayouki
Traqueur d'auteurs
Messages : 321
Enregistré le : lun. 22 janv. 2018 11:09

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Papayouki » lun. 9 déc. 2019 11:11

hubert a écrit :
dim. 8 déc. 2019 15:37
Maintenant que nous avons établi combien nous gagnons par mois, je pense pouvoir dire que nous pétons dans la soie, car avec plus de 5po par mois de bénéfice (dans le pire des cas), nous sommes richissime.
Et nous le méritons bien.
Car il faut bien compenser toutes les années à galérer et à apprendre l'art difficile de Narcos, nous indemniser des queues de dragon subies, des déchirures dans lesquelles nous avons perdu des amis.
Nous aurions pu vivre une vie moyenne (et donc médiocre), mais le don de haut-rêve nous a destiné à l'exception. C'est un don de naissance, comme un héritage, comme un titre de noblesse. Sauf que le faire fructifier, l'apprendre, le travailler, nous a demandé des sacrifices qu'un noble héritier n'a pas eu à faire. Je n'irai pas jusqu'à dire que nous méritons plus qu'un roi, ce serait froisser ma clientèle.

Chaque objet ne vaut pas les semaines que j'ai passé à le confectionner, il vaut les années que j'ai passé à apprendre l'art de Narcos. Vos comptes d'épicier ne prennent en compte que quelques éléments matériels et démontrent votre peu de connaissance du sujet.

Je ne sais combien d'années il me reste à vivre, mais j'ai déjà passé 20 ans de ma vie dans un petit village et 15 ans sur les routes. Il m'a fallu 5 ans pour m'installer et bâtir le petit domaine nécessaire à une étude calme et le début d'un commerce. A 40 ans, je suis peut-être à la moitié de ma vie. L'ayant passé dans l'humilité et le labeur, vivre aujourd'hui dans le confort ne me parait que rétablir un peu de justice.

Je mène grand train vous diront certains. Il ne me parait pas indécent de vivre aussi bien que mes clients. C'est même nécessaire si je dois faire des affaires. Je ne suis pas un simple boutiquier vers lequel les nobles envoient leurs domestiques faire des courses. Je choisis mes clients parmi mes relations, et mes relations parmi mes clients. Quelque illusion formidable lors d'une fête somptueuse m'assurera une petite publicité. Je dois donc y être invite, vêtu comme il se doit. Et je dois pouvoir render l'invitation dans mon domaine. La concurrence est rude et demande ces investissements, même si nous avons chacun nos spécialités et nous savons nous entendre entre hauts-rêvants pour ne pas rentrer dans une guerre concurrentielle ridicule.

Ma fortune profite à beaucoup. Mon domaine est vaste et les fermes que je loue hébergent quelques familles qui profitent de mes largesses. Ma cuisinière y fait les courses. Mon jardinier étant principalement occupé au jardin d'ornement, nous avons grand besoin de legumes frais, de lait, d'oeufs et de volailles. Les chasseurs savent qu'on leur donnera toujours un bon prix pour leur gibier. Mon palefrenier et mes 2 valets s'ajoutent à la domesticité et cela fait quelques bouches à nourrir.
J'ajoute que de nombreux voyageurs trouvent régulièrement le gite dans les dépendances du manoir. Je les invite souvent à ma table. C'est l'occasion de se distraire et de me rémémorer ma jeunesse et mon voyage. Je leur achète toujours au meilleur prix les herbes rares ou les trouvailles (gemmes, livres, cartes et autres curiosités) qu'ils me proposent. Plusieurs reviennent même régulièrement.
Ma richesse, que vous estimez bien mal, profite donc à beaucoup et ruisselle au delà de ce que vous imaginiez.

Je ne vais pas perdre de temps à corriger vos petits calculs. Sachez seulement que votre sous-estimation de mes frais et de ma générosité vous a amenés bien loin du compte.
Avatar du membre
petit mec
Chasseur de Chimères
Messages : 148
Enregistré le : lun. 29 déc. 2014 15:26

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par petit mec » mar. 10 déc. 2019 09:49

C'est de la prose digne du grand Denis :bravo:
Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont le Don de Haut-Rêve et ceux qui creusent...toi, tu creuses.

Et pour quelques Rêves de plus :
http://scriptarium.fr/boutique/18-reve-de-dragon
Avatar du membre
Glorfindel
Traqueur d'auteurs
Messages : 3091
Enregistré le : lun. 25 août 2014 18:16
Localisation : Isarien

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Glorfindel » mar. 10 déc. 2019 19:26

Je vais essayer de poster ici les scans de C&S.

Il y a BRM de pas mal de matières, et les tables pour réduire la résistance jusqu'au niveau E, qui est celui où l'enchantement peut être réalisé.

Attention, c'est long, très long, donc cela coûte cher, très cher une fois réduit à l'état E !

Il doit y avoir dans un coin d'un add-on la table qui donne les coefficients multiplicateurs en fonction du niveau initial de résistance et de son niveau final, mais je ne la retrouve pas ...


Les sp sont des silver plates, unité de base de la monnaie dans C&S.

Si vous voulez, j'ai les revenus des mages et alchimistes qui doivent trainer dans les bouquins de règle, pour comparer les prix avec les revenus du praticien !

En attendant, voici pour un NPC moyen les revenus mensuels d'un maître et d'un journalier (d'une ville de moins de 1500 habitants. Ensuite les revenus augmentent jusqu'à +30% pour les villes de plus de 40 000 âmes

Alchimiste : 1000 sp (maître) - 25 sp (journalier) (revenus après avoir payé les employés et apprentis, bien sur)
Aubergiste : 350 sp (maître) - 10 sp (journalier)
Forgeron : 150 sp (maître) - 15 sp (journalier)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Le seul bon terrien est un terrien mort, et encore, généralement, il pue
Vieux proverbe Xeno
Avatar du membre
Athanor Nephryte
Chasseur de Chimères
Messages : 735
Enregistré le : mer. 11 nov. 2015 22:09
Localisation : Sud-Est

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Athanor Nephryte » ven. 13 déc. 2019 00:24

hubert a écrit :
dim. 8 déc. 2019 15:37

(...)

Une nouvelle question se pose (et elle me paraît bien ardu), à quelle fréquence estime t'on la récupération des points de seuil ? 1 par jour ? 1 par semaine ? 1 par mois ? (je n'irais pas au delà, sinon je pense qu'on peut mettre la clé sous la porte avec le 1er objet enchanté...)

(...)

L'enchantement d'un objet magique pour la pose d'une écaille nécessite la perte de 2 points de seuil (1 pour permanence et 1 pour l'écaille).

(...)

Partons du principe (irréaliste selon mon avis) que nous regagnons 1 points de seuil tout les jours.

(...)

Maintenant que nous avons établi combien nous gagnons par mois, je pense pouvoir dire que nous pétons dans la soie, car avec plus de 5po par mois de bénéfice (dans le pire des cas), nous sommes richissime.

Bien sûr, les enchantements ne sont pas la pour le tout venant. Mais il pourrait être utile de définir combien gagner un aventurier afin de savoir à quel fréquence il pourrait aller se faire enchanter son équipement.

(...)

Donc à mon avis, tu pourrais légèrement diminuer tes prix. Oui, je le clame haut et fort ! Nous gagnons trop !

Navré pour le pavé, mais j'espère que mes élucubrations t'aurons apporté quelques éclaircissements :)

Edit :
Dans la liste des services que peut proposer un haut-rêvant de narcos, il me paraît indispensable de rajouter l'enchantement de potion de soin. Objet que les aventuriers adorent consommer en grande quantité :D

Eh bien, dites donc... je ne soupçonnais pas que le sujet susciterait autant d'inspiration et, on peut le dire, de passion ! Et, ma foi, c'est tant mieux !
Je reprends donc ta réponse, pour commencer, en sélectionnant quelques passages qui me semblent intéressants.

- Le "prix de base" que j'indique correspond au prix de l'objet non-enchanté. Dans mon exemple l'objet coûte 3PO car il s'agit du prix moyen d'une épée bâtarde.

- La récupération des points de Seuil est effectivement très incertaine, me semble-t-il (1 pt par jour, je n'y crois pas non plus...). Le "meilleur" moyen que je vois pour cela, c'est de fumer une grosse quantité d'herbe de lune et d'aller traîner en désolation, en demi-rêve. Problème, l'herbe de lune coûte cher. Faut-il donc la compter aussi dans le prix ?

- 5 PO par mois, c'est confortable, je le reconnais. Mais, par comparaison, j'ai relevé dans un Miroirs les tarifs suivants : un mercenaire qui accompagne une caravane pendant 10 jours reçoit la somme de 10 Sols (+nourriture et boisson), ce qui représente 3 PO par mois / un tueur à gage reçoit 3 PO pour exécuter sa basse besogne. Faut-il donc descendre les tarifs ?

- Combien gagne un voyageur, voilà une bonne question. On pourrait, je pense, considérer qu'au bout de quelques pérégrinations, une fois faits les achats dont il rêvait pour s'équiper, sa "fortune" peut s'élever à une dizaine de PO (C'est extrêmement variable, je sais bien). Normalement cela lui laisse les moyens de s'offrir un objet magique si l'occasion lui en est donnée.

- Oui tes élucubrations sont intéressantes. Et j'ai ajouté les Potions de soins (et bientôt d'autres...)
" Rêve de Dragon, c'est comment faire avec ce qu'on a quand on a peu. " (Le Grümph)
Avatar du membre
Athanor Nephryte
Chasseur de Chimères
Messages : 735
Enregistré le : mer. 11 nov. 2015 22:09
Localisation : Sud-Est

Re: Les objets magiques Rêve de Dragon ! (Boutique)

Message par Athanor Nephryte » ven. 13 déc. 2019 21:06

Papayouki a écrit :
lun. 9 déc. 2019 11:11
hubert a écrit :
dim. 8 déc. 2019 15:37
Maintenant que nous avons établi combien nous gagnons par mois, je pense pouvoir dire que nous pétons dans la soie, car avec plus de 5po par mois de bénéfice (dans le pire des cas), nous sommes richissime.
Et nous le méritons bien.
Car il faut bien compenser toutes les années à galérer et à apprendre l'art difficile de Narcos, nous indemniser des queues de dragon subies, des déchirures dans lesquelles nous avons perdu des amis.

(...)

Chaque objet ne vaut pas les semaines que j'ai passé à le confectionner, il vaut les années que j'ai passé à apprendre l'art de Narcos. Vos comptes d'épicier ne prennent en compte que quelques éléments matériels et démontrent votre peu de connaissance du sujet.

(...)

Ma richesse, que vous estimez bien mal, profite donc à beaucoup et ruisselle au delà de ce que vous imaginiez.

Je ne vais pas perdre de temps à corriger vos petits calculs. Sachez seulement que votre sous-estimation de mes frais et de ma générosité vous a amenés bien loin du compte.

Alors là, je dis chapeau pour cette jolie lettre, au parfum autobiographique.
Il est vrai qu'on peut aussi faire entrer dans le prix de l'objet d'autres paramètres allant au-delà des calculs simplement fonctionnels et à court terme. Le risque pris, les dangers affrontés par le passé, le temps d'études, les frais d'entretien d'un éventuel bâtiment imposant, domaine, domesticité, etc. Bien vu !
Pour autant, le haut-rêvant de Narcos peut aussi être un petit commerçant porté sur l'artisanat et socialement peu ambitieux. Ce qui n'enlève rien, certes, aux risques encourus pour en arriver là. La perte des points de Seuil c'est quand même une sacrée affaire, et je me demande comment font vos PJ pour récupérer les leurs, même en se droguant ! S'il y a des témoignages, ça m'intéresse.

Merci pour cette réflexion très littéraire, Papayouki, je crois que je vais réfléchir à une augmentation des tarifs à partir d'un certain nombre d'écailles. ;)
" Rêve de Dragon, c'est comment faire avec ce qu'on a quand on a peu. " (Le Grümph)
Répondre

Retourner vers « Commentaires »