Page 22 sur 30

Re: Gare aux questions

Posté : sam. 31 août 2019 15:32
par Athanor Nephryte
@Yrion
Je comprends tout à fait et j'avoue que ce n'était pas évident de trouver la formule qui lèverait facilement toute ambiguïté.
Le jet est donc tout simplement ajusté au moral. Ok
► Afficher le texte

Re: Gare aux questions

Posté : dim. 1 sept. 2019 15:08
par Athanor Nephryte
Question 18
Un signe draconique est-il toujours visuel ?


"Tous les éléments du rêve des dragons expriment le Draconic : chaque pierre, chaque fleur, chaque goutte d'eau, chaque nuage est porteur d'un message (...) Il ne peut être écrit (...) Il peut en revanche être lu, déchiffré, dans les éléments-mêmes du rêve des Dragons." (p.174 éd. Scriptarium)

"Les haut-rêvants en déchiffrent les messages, accumulant bribe après bribe d'un savoir flou et incertain, comme les pièces d'un puzzle inconnu. Puis vient un moment où un dessin plus concret est capable de se former, où la signification de toutes les bribes accumulées se fond en une seule." (p.209)

Il n'est indiqué nulle part, à ma connaissance, qu'un signe draconic est nécessairement visuel. Pourtant, tous les supports des méthodes de méditation sont des supports physiques sur lesquels le regard doit se poser (p.215-216) et tous les exemples de signes draconiques (à moins que j'en aie oublié) sont liés à la vue.

"Ces signes peuvent apparaître sous une infinité de formes : veinure particulière d'une roche, torsade spécifique d'une racine, miroitement d'une surface d'eau, jeu d'ombres, architecture des nuages, etc." (p.212)

Re: Gare aux questions

Posté : dim. 1 sept. 2019 15:47
par Yrion Celak
Réponse à la question 18 d'Athanor

Effectivement, il n'est nulle part écrit explicitement qu'un signe draconic est uniquement visuel ; et toutes les indications et tous les exemples donnés ne font référence qu'à des signes visibles.
Et c'est toujours ainsi que j'ai traité les signes draconics (*).

D'un autre côté, il n'est pas écrit qu'un signe draconic ne peut pas faire appel aux autres sens. Donc je pense que ce ne serait pas une hérésie de considérer des signes auditifs, olfactifs, etc. Mais les signes de ces catégories ont beaucoup plus de chances d'être fugaces (chant d'un oiseau, bruit d'une cascade, odeur d'une tartine de pâte aux noisettes, etc.), avec une durée plus ou moins courte qui complique la lecture du signe.

(*) Dans un de mes mini-scénarios, les voyageurs ont rencontré une araignée de lune (entité de rêve) qui leur a finalement donné un fil de soie argenté (le fil d'araignée de lune). Lors des nuits de pleine lune, il faut lancer ce fil en l'air pour qu'il retombe sur le sol : les arabesques tracées par le fil qui se dépose doucement à terre forment un signe draconic (de valeurs variables).

Re: Gare aux questions

Posté : lun. 2 sept. 2019 12:21
par Yahorlino
Yrion Celak a écrit : dim. 1 sept. 2019 15:47D'un autre côté, il n'est pas écrit qu'un signe draconic ne peut pas faire appel aux autres sens. Donc je pense que ce ne serait pas une hérésie de considérer des signes auditifs, olfactifs, etc. Mais les signes de ces catégories ont beaucoup plus de chances d'être fugaces (chant d'un oiseau, bruit d'une cascade, odeur d'une tartine de pâte aux noisettes, etc.), avec une durée plus ou moins courte qui complique la lecture du signe.
Il peut y avoir des signes draconics auditifs ou olfactifs dont la persistance peut-être plus conséquente. Par exemple, un concert donné par un musicien qui joue avec un instrument très particulier dans un lieu aux qualités acoustiques extraordinaires : les résonances et les harmoniques peuvent créer un signe draconic auditif qui durera toute la durée du concert. Le vent incessant peut aussi s'engouffrer dans un endroit encaissé (sorte de gigantesque orgue de pierre) en créant des sifflements et des chants uniques chaque soir durant l'heure de la lyre. On peut avoir, là, un signe Draconic perpétuel. Ce peut-être aussi l'odeur d'un plat cuisiné dans des circonstances très particulières (ingrédients, ustensiles magiques, enchantement...) qui fera naitre un signe draconic pendant tout la durée du repas. Certaines fragrances sont extrêmement tenaces et peuvent imprégner un tissu (signe draconic d'une durée de plusieurs jours). Une opération alchimique (ou de cuisine) souvent renouvelée dans le même endroit pourrait avoir marqué les lieux à tout jamais (signe draconic extrêmement durable. Cela dit, abuser de cet odeur pourrait être dangereux à la longue).
On peut tout aussi bien imaginer un signe draconic tactile : la douceur extrême d'une pierre, ou bien la forme particulière d'une roche polie par les vents, les veinures d'un bois flotté (sculpté par les eaux et la faune marine)... Ces signes peuvent être plus ou moins durables.

Re: Gare aux questions

Posté : mar. 3 sept. 2019 19:19
par Athanor Nephryte
Question 19
Qu'arrive-t-il à un personnage qui manque un jet d'équitation (échec normal) s'il veut sauter un obstacle ? s'il veut attaquer un ennemi ? s'il veut lancer un galop ?

Re: Gare aux questions

Posté : mar. 3 sept. 2019 20:10
par Glorfindel
IL se casse la g... non ?

Re: Gare aux questions

Posté : mar. 3 sept. 2019 21:38
par Yrion Celak
Réponses à la question 19 d'Athanor

Pour ces réponses, je ne me réfère à aucune règle de RdD (d'ailleurs je ne pense pas qu'il y ait des réponses à ces questions dans les règles), mais j'indique quelle serait ma façon de gérer ces situations en jeu.

Échec normal au jet d'Équitation au moment de sauter un obstacle.
Plusieurs possibilités en fonction des circonstances (et de ce que je trouve intéressant d'obtenir comme conséquence) :
1a- Le cheval refuse l'obstacle, éventuellement le voyageur doit faire un jet d'AGILITÉ pour ne pas être désarçonné (et donc chuter).
1b- Le cheval saute l'obstacle, mais le cavalier ne tient pas en selle ; jet d'AGILITÉ etc.

Échec normal au jet d'Équitation pendant un combat monté :
Le cavalier ne peut porter aucune attaque pendant ce round, et ses jets de défense subissent des malus. Il a droit à un nouveau jet d'Équitation au round de combat suivant.

Échec normal au jet d'Équitation lorsque le cavalier veut lancer le cheval au galop :
Le cheval ne part pas au galop, au mieux il va au trot.
Un court instant plus tard, le cavalier peut retenter un jet d'Équitation (avec un malus éventuel, car le cheval commence à se braquer).
Remarque : je considère qu'un voyageur ayant au moins zéro en Équitation peut accomplir certaines actions à cheval sans jet de dés (comme le lancer au galop, par exemple).

Re: Gare aux questions

Posté : mer. 4 sept. 2019 11:00
par Yahorlino
Concernant l'équitation, voilà comment je gère les situations.
Les situations rencontrées sont de 3 ordres : en déplacement simple, en cas de poursuite et en situation de combat.

En déplacement simple, tant qu'il n'y a pas de perturbation, je considère que le cavalier qui a 0 ou plus en équitation sait tenir sur son cheval quelque soit la vitesse. Cela dit, il peut avoir un cheval revêche et donc difficile à maitriser qui lui donne un malus à son niveau. Tant que le résultat (Niveau du cavalier diminué par le malus du cheval) est supérieur ou égal à 0, le cavalier maitrise suffisamment son cheval pour effectuer des déplacements simples. Si le cavalier a un niveau négatif, il devra faire un jet d'équitation pour tout déplacement autre que le pas. Lorsqu'il y a une perturbation (obstacle, cheval surpris par un autre animal...), le personnage fait son jet d'équitation (avec éventuel malus de situation : pluie battante, bourrasque de vent en pleine face...) :
- sur une réussite, tout se passe bien,
- sur un échec normal, je regarde avec quel bonus il aurait pu réussir, cela donne le malus pour gérer la situation résultante (repérer une menace, sauter du cheval...). Le personnage ne fait rien d'autre qu'essayer de tenir sur son cheval (le cas échéant) ainsi que de calmer ce dernier. Ce bonus/malus reste effectif pour le jet d'équitation concernant le round suivant.
- sur un échec particulier, le personnage tombe de cheval mais il peut faire un jet d'agilité ajusté au malus (voir échec normal) pour atterrir sur ses pieds (pas de dégâts mais il n'est pas pour autant prêt au combat ou autre éventualité). Son éventuel niveau d'acrobatie (si positif) peut venir compenser le malus.
- sur un échec total, c'est la chute lourde.

En cas de poursuite d'un autre personnage (à pied ou à cheval), j'utilise les règles de course avec la compétence "équitation" qui remplace la compétence "course" et la vitesse du cheval qui remplace celle du personnage.

En combat, il doit réussir un jet d'équitation en début de round pour pouvoir combattre pendant le round (avec éventuels malus de situation) :
- sur une réussite, tout se passe bien.
- sur un échec normal, je regarde avec quel bonus il aurait pu réussir, cela donne le malus pour toute action pendant ce round.
- sur un échec particulier, c'est la chute avec possibilité de contrôler l’atterrissage au sol (voir ci-dessus),
- sur un échec total, c'est la chute lourde en plus des éventuels résultats de combat (par exemple, si le cavalier tombe dans une embuscade et qu'il chute de cheval, il risque de prendre les dégâts de la chute en plus des dégâts de l'attaque qu'il aura subit).
Cela dit, il existe des règles de combat monté dans la toute première édition de Rêve de Dragon (page 40 du livre 1). A télécharger sur ce forum.

Règles à l'étude actuellement : si le personnage charge un adversaire avec son cheval.

Re: Gare aux questions

Posté : jeu. 5 sept. 2019 19:30
par Athanor Nephryte
Merci pour vos réponses.

@Yahorlino
Ta gestion de la course à cheval me donne une idée.

De temps en temps il m'arrive de faire un double jet de dés lorsque deux compétences s'appliquent en même temps. Par exemple, un PJ me demande à s'approcher discrètement d'une citadelle située en plein désert. La règle demande normalement DEROBEE/Survie en désert. Mais je trouve dommage de ne pas prendre en compte aussi la compétence de Discrétion du PJ.
Je lui fais donc faire un premier jet de Qualité DEROBEE/Discrétion. S'il le rate cela ne change rien à son jet de DEROBEE/Survie en désert. En revanche, s'il le réussit il peut obtenir un bonus de +1,+2 ou +3 sur ce dernier jet. Et au final ça reste assez respectueux de la règle.

Je suis très tenté de faire la même chose en lisant ta remarque : Un premier jet de Qualité AGILITE/Equitation qui offre (ou pas) un ajustement au jet de Course de la monture.

Re: Gare aux questions

Posté : ven. 6 sept. 2019 15:16
par Yahorlino
Quand c'est possible, j'évite de faire faire trop de jets de dés à mes joueurs. Ils ont suffisamment la poisse comme cela. :D
Pour un jet de discrétion dans le désert, je propose au joueur de choisir sa meilleure compétence entre "discrétion" et "survie en désert".

Pour la course-poursuite à cheval, je considère la compétence du cavalier et les performances du cheval.
;)