demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Zone de discussion libre à propos de jeu de rôles
Répondre
Avatar du membre
David Happy
Chasseur de Chimères
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 21:49
Contact :

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par David Happy »

Petit retour sur Faces, son écran et le supplément Espionnage. je trouve le jeu de base vraiment bien ! La lecture est agréable et donne envie de jouer. Les règles semblent simples et cohérentes, le système dans son ensemble est plutôt malin ! Les cinq univers sont intéressant et permettent vraiment d'improviser une partie basée sur un scénario récupérer à droite ou à gauche. C'est vraiment idéal pour jouer à tout ce qu'on veut sur le pouce et ça correspond parfaitement à ce que je cherchais.
Je suis par contre un peu plus mitigé sur l'écran et le supplément, pas que ce soit de mauvaises additions mais je trouve le prix un peu élevé au regard du contenu.

Depuis je me suis aussi laissé tenté par Barbarians of Lemuria et c'est vraiment un excellent jeu ! J'avais peur du coté héroïque mais en fait ça passe crème ! Du coup je suis tellement dedans que pense prendre les deux extensions, si quelqu'un à un retour dessus je suis preneur ;-)

Pour finir j'ai aussi récupéré Knight qui est en "donne ce que tu veux" sur Drivethrurpg et moi qui n'aime pas trop le post apo et qui déteste l'horrifique (mon coté chochotte) et bah la j'ai aimé ! Au début j'avais peur du mélange des genres avec les légendes arthuriennes mais en définitive ça marche super bien et on a vraiment envie de découvrir les secrets de ce monde ! Coté règles, je trouve ça velu mais addictif, gros héroïsme et personnalisation de l'armure et du perso au programme ! Reste plus qu'a motivé un de mes potes pour maitriser ça ou que je le face tourner avec les règles de Faces, même si traduire le système d'armure et d’armement risque d’être compliqué.

C'est complétement hors sujet et d'ailleurs la cohérence de ce post par rapport au tire est à revoir haha, mais j’espère que vous allez tous bien et que la sortie du confinement se passe bien pour vous !
Avatar du membre
Esbehmj
Chasseur de Chimères
Messages : 382
Enregistré le : sam. 8 juin 2019 11:48
Localisation : Grand-est

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par Esbehmj »

Merci pour les retours. Faces est vraiment très bien coté, depuis quelques mois. Barbarians of Lemuria est a priori moins ma came (je ne suis pas trop Sword & Sorcery, en tout cas en tant que MJ, même si j'ai lu pas mal de Conan). Mais j'ai trop de jeux et de systèmes à essayer, pas assez de temps ni de joueurs, surtout depuis que je me bats avec mon fils pour tenir la place de MJ. Ça sent le combat entre le vieux lion et le jeune mâle prometteur... ;)
QADD, le JdR de Charlie Fleming, traduit et augmenté par mes soins, c'est ici ;) : viewforum.php?f=180

La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein
Avatar du membre
David Happy
Chasseur de Chimères
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 21:49
Contact :

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par David Happy »

Esbehmj a écrit :
mar. 26 mai 2020 17:27
Merci pour les retours. Faces est vraiment très bien coté, depuis quelques mois. Barbarians of Lemuria est a priori moins ma came (je ne suis pas trop Sword & Sorcery, en tout cas en tant que MJ, même si j'ai lu pas mal de Conan). Mais j'ai trop de jeux et de systèmes à essayer, pas assez de temps ni de joueurs, surtout depuis que je me bats avec mon fils pour tenir la place de MJ. Ça sent le combat entre le vieux lion et le jeune mâle prometteur... ;)
Haha la relève est là ! C'est un héritage intéressant à laisser je trouve ;-)
Avatar du membre
Esbehmj
Chasseur de Chimères
Messages : 382
Enregistré le : sam. 8 juin 2019 11:48
Localisation : Grand-est

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par Esbehmj »

Il faut dire qu'ils ont été élevés, presque biberonnés, au jdr : 1er scénar de Gnomes à 8 et 5 ans, suivi quelques mois plus tard par plein d'aventures med fan (Tunnels et Trolls pour les règles, Terres de Légende pour les scénarios et parfois œil Noir).
QADD, le JdR de Charlie Fleming, traduit et augmenté par mes soins, c'est ici ;) : viewforum.php?f=180

La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein
chsic
Chasseur de Chimères
Messages : 19
Enregistré le : dim. 28 déc. 2014 22:21

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par chsic »

Hello, je n'ai pas fait jouer les deux extensions de BOL (on était passé à autre chose quand c'est sortit et pour l'instant, on y est pas revenu), donc je ne pas te parler de la qualité des scénars, mais j'aurais tendence à être confiant. J'avais vu de bon retour sur la première pour les scénars, je suppose qu'il y a eu des retours sur le forum d'en face.
Dans tous les cas, Les parties bg et aides de jeu sont toujours bonnes à prendre à priori (et les dessins d'Emmanuel Roudier aussi ^^).

J'avais commis pendant qu'on y jouait quelques aides de jeu, ainsi qu'un mini scénar bourrin, une trad de scénar de la 1er édition et une autre trad de scénar 1er ed à associer avec celui de l'île de Métunga (du livre de base), si tu es intéressé, envoi moi un mp ;).

A priori, les prochains suppléments Faces (le prochain devrait être sur l'héroic fantasy mais il est repoussé à cause de la v2 de Brigandyne) seront plus costauds, peut être le ratio page / prix sera plus avantageux (si j'ai bien compris, la couleur joue beaucoup pour le prix final, ce qui a entrainé des critiques sur le prix du livre de base en couleur, du coup, l'auteur hésitait à ne proposer que le n&b, je n'ai pas vérifié si c'est effectivement le cas actuellement).

Perso, pour le lbd, vu la qualité et la taille du bouquin (sans parler du travail graphique), j'ai trouvé le prix justifié, pour les suppléments, ça fait peut être cher pour la pagination, mais bon, c'est du matos de jeu concentré qui permet en peu de pages beaucoup d'heures de jeu (avis extrèmement subjectif ^^).
Avatar du membre
David Happy
Chasseur de Chimères
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 21:49
Contact :

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par David Happy »

chsic a écrit :
mar. 26 mai 2020 18:17
J'avais commis pendant qu'on y jouait quelques aides de jeu, ainsi qu'un mini scénar bourrin, une trad de scénar de la 1er édition et une autre trad de scénar 1er ed à associer avec celui de l'île de Métunga (du livre de base), si tu es intéressé, envoi moi un mp ;).
Mp Envoyé ;)

Je pense prendre les deux extensions car la lecture est vraiment agréable et c'est une collection que j'ai envie de suivre :)

J'attendrai pour les extensions de Faces car j'ai vraiment adoré le jeu de base mais le supplément espionnage est loin d’être essentiel je trouve et j'aurai pu jouer dans cet univers sans l'avoir. Après il coute que 5€ en pdf (+ les frais annexes du site) donc c'est pas la mer à boire.
Esbehmj a écrit :
mar. 26 mai 2020 17:40
Il faut dire qu'ils ont été élevés, presque biberonnés, au jdr : 1er scénar de Gnomes à 8 et 5 ans, suivi quelques mois plus tard par plein d'aventures med fan (Tunnels et Trolls pour les règles, Terres de Légende pour les scénarios et parfois œil Noir).
Le truc génial c'est qu'avec le nombre de Jdr existant, ça ouvre vraiment plein plein de possibilités de jeu et ça développe bcp la créativité.
chsic
Chasseur de Chimères
Messages : 19
Enregistré le : dim. 28 déc. 2014 22:21

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par chsic »

David Happy a écrit :
mar. 26 mai 2020 18:56
chsic a écrit :
mar. 26 mai 2020 18:17
J'avais commis pendant qu'on y jouait quelques aides de jeu, ainsi qu'un mini scénar bourrin, une trad de scénar de la 1er édition et une autre trad de scénar 1er ed à associer avec celui de l'île de Métunga (du livre de base), si tu es intéressé, envoi moi un mp ;).
Mp Envoyé ;)

Je pense prendre les deux extensions car la lecture est vraiment agréable et c'est une collection que j'ai envie de suivre :)

J'attendrai pour les extensions de Faces car j'ai vraiment adoré le jeu de base mais le supplément espionnage est loin d’être essentiel je trouve et j'aurai pu jouer dans cet univers sans l'avoir. Après il coute que 5€ en pdf (+ les frais annexes du site) donc c'est pas la mer à boire.
J'ai répondu à ton mp ;).
Oui en pdf, ça peut le faire aussi, surtout qu'une partie du document est déjà à imprimer pour confectionner l'écran propre à l'univers. Bon perso je prend tout, ça encourage l'auteur à en produire d'autres ;).
Avatar du membre
David Happy
Chasseur de Chimères
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 21:49
Contact :

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par David Happy »

Oui c'est vrai et c'est une belle gamme ;)
J'ai récupéré les deux scenarios, merci à toi ! :)
Avatar du membre
griffesapin
Chasseur de Chimères
Messages : 98
Enregistré le : lun. 10 juil. 2017 10:32
Localisation : METZ

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par griffesapin »

puisqu'on parle de BoL, voilà ce que cela à donné à ma table...

voici le CR d'une suite de scénars de Barbarians Of Lémuria.
c'est en fait une suite de one-shot reliés par un fil rouge.
les Persos:
un barbare de Valgard - Erghil "poing de bronze"
un noble exilé de satarla - Cassian le rapide
un chasseur festreli - Ghan-buridan
et un shaman Céruléen - Tark des thazaars.

Les Chroniques de l'Epée qui devait tuer la mort.
A l’antique âge des Rois-Sorciers, aveuglés par leur arrogance, succéda l’âge des ténèbres qui vit la quasi destruction du monde après que fut éveillé le Dieu Sombre par de noires incantations.
Le porteur de l’OrbeLame, l’épée forgée par les dieux, renvoya le Ténébreux au néant et l’humanité reprit son essor et ce fut l’âge de l’homme.
Puis vint le retour des Rois-Sorciers pervertis par leur sorcellerie impie et leur désir de domination. L’Orbelame perdue fut retrouvée et, lors de la bataille finale du gouffre d’Hyrdral, la puissance des Rois-Sorciers fut abattue au prix de la destruction de l’épée des dieux.
Dans ce monde à nouveau dévasté, les rescapés s’en allèrent fonder de nouvelles cités et l’humanité se prit à espérer, ce nouvel âge de l’homme fut l’âge des héros, un âge farouche de sorcellerie et de combat.
Sache, ô Prince, qu’entre ces âges anciens et l'avènement des fils d'Arius, il y eut une période de l'histoire fort peu connue dans laquelle vécut
Erghil « Poing de bronze », destiné à poser la couronne de fer glacée du Valgard, ornée de gemmes blanches, sur un front troublé.
C'est moi, son chroniqueur, qui seul peut raconter son épopée.
Laissez-moi vous narrer ces jours de grandes aventures…

En ces temps-là, Cassian le rapide parcourait les routes en vivant de son verbe et de sa lame, exilé loin de sa vie de luxe et poursuivi par des assassins pour avoir trop aimé.
Erghil, obéissant à une prophétie lui ordonnant de « forger la Lame qui devait tuer la Mort », allait de ville en ville pour parfaire son art de la forge et accomplir son destin. A son poing droit se trouvait un gantelet de plaques en bronze antique recouvert de runes inconnues, artefact découvert dans une sombre crypte du Nord, son pays natal.
Tark le shaman, issu du peuple des géants nomades des plaines, les rencontra tous deux quand son peuple les engagea pour retrouver la Femme-Esprit, l’élue shamanique albinos, enlevée par des esclavagistes du Sud : ils affrontèrent des sauvages, des pirates, des renégats et de sombres maléfices oubliés dans une jungle hostile pour la délivrer et Tark sut grâce aux esprits qu’il devait les accompagner loin des siens sur un long chemin.

Ensemble, Ils allèrent de par les routes et hors des routes.
Tark emmena Erghil au cœur des montagnes suite à une vision et ils cheminèrent un temps avec Arakh le rôdeur maudit avant de prendre possession au cœur des profondeurs rocheuses de la Gemme écarlate faite de sang pétrifié de dragon après avoir affronté des horreurs sans noms issues d’un autre âge.
Pendant ce temps, Cassian faisait équipe avec un sauvage tatoué, Ghan-Buridan, aussi prompt à gagner de l’or qu’à le dépenser en alcools. Ensemble ils s’introduisirent dans la Tour Pourpre pour le compte de la sulfureuse et retorse Zéthara ; Cassian ayant le fol espoir de renouer avec sa belle et de retrouver sa vie passée en cas de réussite. Ils durent combattre des mercenaires venus du bout du monde, des plantes et des félins ensorcelés , de nombreux pièges vicieux issus du sombre savoir du propriétaire des lieux, avant de pouvoir s’emparer du grimoire convoité… pour s’apercevoir qu’ils n’étaient que des jouets pour Zéthara et au cœur d’une querelle de sorciers qui se termina dans les flammes et la fuite.

Une fois réunis, Erghil, Tark, Cassian et Ghan-Buridan furent embauchés par un roi pour mettre fin à l’existence d’une sorcière des marais qui menaçait l’existence de la blonde princesse Crysania. Guidés par Ghan-Buridan dans une faune et une flore hostile, ils firent des rencontres amicales et d’autres beaucoup moins avant de comprendre que la sorcière était leur alliée et le conseiller corrupteur du roi leur ennemi. Ils attaquèrent l’Antre de la folie où un culte impie retenait Crysania pour la sacrifier. Ils affrontèrent des sectateurs fanatiques et un démon de la démence avant que le temple du dieu de la folie ne s’écroule et soit englouti par les marais.
Ils purent goûter durant un temps un repos mérité au sein de la cité de pierres blanches pour avoir sauvé la princesse et délivrer la ville de l’influence corruptrice du dieu fou mais aussi pour avoir permis au prince le plus méritant d’accéder au trône. Malgré les liens qui se tissaient entre Erghil et Crysania, les quatre exilés reprirent la route lorsque Cassian et Tark, grâce aux ouvrages millénaires de la bibliothèque royale, localisèrent la Source de vie cachée dans le désert dont l’eau est un ingrédient requis pour la trempe de « l’épée qui doit tuer la mort ».

Ils durent parcourir bien des lieues et vivre bien des aventures avant de pouvoir fouler les lointaines dunes de sable infini du grand désert.
Alliés au nomade Khalid, ils déjouèrent les embuscades des Ombres jaunes et les pièges de l’esprit retors de l’Alchimiste au sein de l’ancien temple d’un Roi-sorcier pour pouvoir s’emparer que quelques larmes de l’Eau de la vie au prix de l’espoir d’innocents.
Erghil « Poing de Bronze » prit la route du Nord accompagné de ses fidèles compagnons, tous poursuivis par les assassins toujours sur les traces de Cassian pour peine de son passé.
Au pays du lichen bleu, ils sauvèrent la vie de Bûlvaï le cavalier des steppes qui les remercia en pillant leurs possessions avant de s’enfuir puis de revenir leur sauver la vie avant de les accompagner dans leur périple glacé. Ensemble ils durent s’aventurer au cœur de la grande forêt et affronter les gardiens du royaume putride pour qu’Erghil puisse accéder à la forge de Fer froid. Et c’est là qu’il forgea l’arme de son destin « l’épée qui doit tuer la mort » ; il utilisa le métal alchimique acheté grâce au butin de leurs différentes aventures, enfin avec ce qu’il en restait après qu’ils aient à chaque fois fêté leurs succès !
Il passa la lame au feu magique fourni en fioles hermétiques par la sorcière des marais avant de tremper sa création dans la glace et l’Eau de vie puis il y traça des runes de mort avec une encre faite de poussière de deux-fois morts avant d’y enchâsser la Gemme écarlate.
Enfin il avait accompli sa destinée ; du moins le pensait-il en offrant l’arme à son roi comme il l’avait tant rêvé et comme il l’avait tant rêvé, il devint garde et champion de son roi quand celui-ci commença à rassembler les clans… mais les rêves et les visions shamaniques de Tark étaient tout autre.

Loin du regard du trop loyal Erghil, Tark ayant mis Cassian et Ghan dans la confidence de ses inquiétudes, rechercha la vérité et finit par la trouver : le roi n’était que la macabre marionnette d’un Roi-Gardien du royaume putride qui voulait répandre la mort dans le Nord puis vers les terres du Sud.
Les exilés mirent leur ami face à la vérité en le forçant à espionner discrètement les appartements royaux ; là, Erghil ne put que contempler l’horreur de la situation lorsqu’il vit son roi se nourrir en dévorant l’une de ses concubines sous le regard avide du Roi-Gardien maléfique.
Cassian, Ghan et Bûlwaï faisaient tomber le sombre Roi-gardien dans un piège d’acier et de feu au moment même où Erghil, épaulé et soutenu par Tark, défiait son roi en combat rituel devant le conseil des chefs.
Le roi semblait invincible même lorsqu’Erghil couvert de plaies sanglantes réussit à s’emparer de l’épée qu’il avait lui-même forgé et à la retourner contre son souverain.
C’est alors que Tark, guidé par les esprits, comprit que « l’épée qui doit tuer la mort » n’était pas la lame forgée par son ami, ô non, mais que toutes ces aventures, toutes ces épreuves étaient destinées à le forger lui : Erghil était « l’épée qui doit tuer la mort » !
Le shaman hurla à son ami de lâcher toutes armes et de tuer son adversaire à mains nues.
Erghil bien qu’affaibli par ses plaies sanglantes serra ses mains sur le cou du roi maudit, main de chair et main de bronze se refermèrent tel l’étau du destin et dans un dernier effort héroïque Erghil écrasa la gorge de son suzerain puis une explosion de rage lui arracha la tête avant de la jeter au feu.
Au moment même où le roi qui voulait gouverner les morts et détruire la vie perdait la tête, Erghil gagna sa couronne.

Il fallut des mois pour imposer le nouveau roi et sa puissante épée aux clans de nordiques mais il put compter sur les savoirs et les savoirs faire de ses compagnons d’aventure en diverses occasions.

Aujourd’hui, Tark, emmitouflé dans ses fourrures, regarde la route du Sud depuis le haut des remparts, il guette le retour de Cassian et de Ghan partis chercher et escorter la promise de leur ami. Le shaman espère que son compagnon Erghil sera un roi avisé et sage auprès de Crysania et qu’ensemble ils apporteront un peu de paix dans ce monde barbare et surtout il espère que les esprits lui diront que c’est à son tour de rentrer auprès des siens car depuis longtemps il rêve d’une silhouette féminine à la peau blanche comme la lune…
la différence entre un adulte et un enfant, c'est la taille et le budget du jouet!
Avatar du membre
David Happy
Chasseur de Chimères
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 21:49
Contact :

Re: demande d'avis sur les jeux Nanochrome et Tranchons et Traquons

Message par David Happy »

Chouette aventure, merci pour ce partage ! :bravo:


Si t'as des docs sur les scénar je suis preneur ;)
Répondre

Retourner vers « A propos de jeux de rôles »